Consultation chez le dentiste, quelle est la prise en charge ?

Lors d’une consultation chez le dentiste, les remboursements sont calculés en fonction d’un tarif de base, dit tarif de convention, fixé entre les professionnels de santé, l’Assurance Maladie et l’État. Les soins dentaires sont mal pris en charge par la Sécurité Sociale, ce qui représentent des sommes importantes pour certains patients pouvant abandonner l’idée d’être soignés. 

Afin d’éviter de mettre votre santé de côté, il est conseillé de prendre une couverture de protection supplémentaire en souscrivant à des mutuelles santé. Mais comment choisir une bonne mutuelle ? Quelle prise en charge est proposée par les mutuelles santé ? Nous répondons à l’ensemble de vos questions dans cet article. 

Découvrez notre catégorie Vie quotidienne.

Critères de remboursement par la Sécurité Sociale

Les consultations et soins dentaires sont pris en charge à une certaine hauteur du tarif de base fixé par la Sécurité Sociale, à la condition qu’ils figurent sur la liste de l’Assurance Maladie qui regroupe les actes ou prestations remboursables.. Les soins qui bénéficient de ce taux de remboursement sont  les soins des caries, les extractions, les traitements de racines dentaires et enfin le détartrage.

Toutefois, le tarif de base ne doit pas être confondu avec le prix de l’acte. Si vous voulez en savoir plus sur le système de remboursement des frais dentaires, nous vous conseillons de vous tourner vers des professionnels comme Libre Assurances.

Le remboursement des soins dentaires par l’Assurance maladie varie selon la nature des soins réalisés et le secteur d’activité du dentiste c’est-à-dire s’il est conventionné ou non. Lorsque le patient consulte un dentiste, la Sécurité sociale ne rembourse pas l’intégralité de ses frais médicaux. Une partie des dépenses de santé peut rester à la charge de l’assuré, ce qui peut correspondre au ticket modérateur et aux dépassements d’honoraires.

Importance des mutuelles santé pour les soins dentaires

En France le dentaire est un secteur mal pris en charge par la Sécurité Sociale, c’est pourquoi il est fortement recommandé de souscrire à une mutuelle santé si vous avez recours à des soins dentaires.

La mutuelle santé prend en charge tout ou partie de la différence entre le montant des honoraires payés et le montant remboursé par l’Assurance Maladie, qu’il y ait eu dépassement d’honoraire ou pas. L’ampleur de la prise en charge dépend du contrat souscrit et des garanties qu’il comprend au niveau dentaire. C’est pourquoi il est très important de souscrire à une mutuelle qui correspond à vos besoins et à votre situation, pour cela vous pouvez faire des simulations auprès de professionnels ou directement sur des sites officiels. Il vous suffit de rentrer vos critères ou vos préférences.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.